" La folie, c'est de faire toujours la même chose et de s'attendre à un résultat différent ! "

Albert Einstein
comment négocier une offre d'emploi, quelle négociation possible avec son employeur, comment négocier son salaire, comment convaincre son nouvel employeur, omment établir ses régles dans une négociation emploi, quel coaching carrière, quel accompagnement pour dirigeant en recherche d'emploi, quel bilan de compétences pour dirigeant, comment gérer sa transition de vie, comment optimiser son changement de poste

7 étapes pour négocier une offre d’emploi

Lorsque vous négociez une offre d’emploi, il y a de nombreux paramètres à prendre en compte.

Ainsi, pour vous assurer d’obtenir le meilleur résultat possible, voici “7 étapes de négociation d’une offre d’emploi”, avec des conseils sur la meilleure façon de réaliser chaque étape.

Comment négocier une offre d’emploi ?

REMARQUE : En période de ralentissement économique, si vous recevez une offre d'emploi, vous ne serez peut-être pas aussi agressif dans votre négociation que vous le seriez sur une autre période. Cependant, il y a toujours quelque chose que vous pouvez négocier. Par exemple : les avantages, le titre du poste, la promotion future, le coefficient, la révision du salaire à six mois et les possibilités de formation.

comment négocier une offre d'emploi, quelle négociation possible avec son employeur, comment négocier son salaire, comment convaincre son nouvel employeur, omment établir ses régles dans une négociation emploi, quel coaching carrière, quel accompagnement pour dirigeant en recherche d'emploi, quel bilan de compétences pour dirigeant, comment gérer sa transition de vie, comment optimiser son changement de poste

7 étapes pour négocier une offre d’emploi 

  1. Recherche du salaire et des primes
  2. Évaluation de l’offre d’emploi
  3. Déterminez ce que vous valez dans cet emploi
  4. Déterminez ce que vous voulez
  5. Concevez votre contre-offre
  6. Communiquez votre contre-offre
  7. Négociez votre offre d’emploi pour être gagnant-gagnant

Vous devrez un jour ou l’autre négocier une offre d’emploi

Chaque dirigeant est confronté à un changement d’emploi qui nécessite la négociation d’une offre d’emploi à un moment donné de sa carrière (et plus probablement, plusieurs fois).

Et, vous n’y pensez peut-être pas, mais même une mutation interne au sein de votre entreprise actuelle est une occasion de négocier tout ou partie des éléments suivants : votre nouvel intitulé de poste, votre salaire, vos primes et vos avantages.

C’est pourquoi nous vous proposons ce processus de négociation des offres d’emploi afin de vous préparer à ne pas “laisser de l’argent sur la table” lors de votre prochaine négociation d’offre d’emploi. 

Tout est négociable dans une offre d’emploi

Presque tous les éléments d’une offre d’emploi sont négociables : fonctions, salaire de base, primes, prime à la signature, avantages sociaux, options d’achat d’actions et avantages.

Cependant, au cours du processus de négociation de l’offre d’emploi, vous ne vous rendez peut-être pas compte que vous êtes en mesure de façonner et de concevoir le poste et de commencer à créer une relation avec votre employeur, les ressources humaines et le responsable du recrutement.

ÉTAPE 1 : Recherche du salaire et des primes

Recherchez le salaire du poste dans le secteur d’activité et le lieu géographique concernés. Effectuez une recherche par région et, si possible, par ville. Vous pouvez utiliser ces données pour étayer votre contre-offre lors de la négociation de l’offre d’emploi.

Consultez également votre réseau (ou le réseau LinkedIn) pour rechercher ce que l’entreprise en question paie et quelles primes elle a accordées au cours des dernières années.

ÉTAPE 2 : Évaluation de l’offre d’emploi

L’étape suivante du processus consiste à évaluer l’offre d’emploi. Évaluer les offres d’emploi par rapport à leurs besoins :

  • Emploi actuel
  • Offres d’emploi multiples

La comparaison des offres d’emploi dans une feuille de calcul Excel vous permettra de vous assurer que vous incluez tous les avantages et bénéfices dans votre comparaison de deux ou plusieurs emplois.

Il est également important d’essayer de comparer “des pommes avec des pommes”. L’une des meilleures façons d’y parvenir est de quantifier vos avantages, par exemple :

  • Travailler à la maison un jour par semaine pourrait être quantifié en estimant les frais de déplacement qui seraient éliminés et le temps que vous n’avez pas à passer à faire la navette sur une base mensuelle.
  • Calculez les coûts supplémentaires que vous devrez supporter en raison des différences d’assurance maladie. Ce calcul peut être très complexe. Veillez à inclure la contribution de l’employé, les quotes-parts, la coassurance, les franchises et le montant maximal à débourser pour tous les régimes d’assurance maladie.

ÉTAPE 3 : Déterminez ce que vous valez dans cet emploi

Afin de négocier votre offre d’emploi avec le plus de succès possible, vous devrez identifier ce qui vous différencie des autres candidats. Il peut s’agir de vos points forts, de vos ressources, de vos contacts, de vos connaissances particulières, de vos compétences et de vos formations, diplômes.

  • Quelle valeur particulière apportez-vous au poste et à l’entreprise ?
  • Comment pouvez-vous avoir un impact sur les résultats de l’entreprise ?
  • Que pouvez-vous faire dans ce poste que d’autres n’ont pas fait ?

Si possible, calculez combien d’argent vous attirez ou économisez pour l’entreprise. Cela équivaut à ce que vous valez dans ce poste. Utilisez ensuite toutes ces informations dans vos négociations.

ÉTAPE 4 : Déterminer ce que vous voulez

Ensuite, vous devrez déterminer ce que vous voulez en termes de salaire, d’avantages sociaux et d’avantages divers. Pour ce faire, basez-vous sur les moyennes salariales de votre région, de votre poste et de votre secteur d’activité, ainsi que sur les salaires offerts par l’entreprise. 

ÉTAPE 5 : Concevez votre contre-offre

Les contre-offres font partie intégrante de nombreuses négociations ; restez donc flexible. Sachez également que chaque entreprise est différente dans une négociation. Certaines n’ont aucune marge de manœuvre pour modifier l’offre, tandis que d’autres sont très souples et créatives pour répondre aux souhaits et aux besoins de leurs candidats.

Les petites entreprises peuvent être plus souples et les grandes entreprises peuvent être plus bureaucratiques, et donc inflexibles. Les entreprises avec des syndicats forts ont généralement moins de place pour les négociations individuelles.

De nombreuses entreprises s’attendent à ce que vous négociiez, et si vous ne le faites pas, elles risquent de perdre tout respect pour vous. En particulier, pour les postes dans l’univers de la vente et la gestion.

Par ailleurs, il est très rare, mais cela est arrivé, qu’une entreprise retire une offre si vous faites une contre-offre. Nous pensons que c’est un signal d’alarme pour travailler dans cette entreprise. Mais c’est à vous de décider, en fonction de votre situation, si le jeu en vaut la chandelle.

ÉTAPE 6 : Communiquez votre contre-offre

Ensuite, communiquez votre contre-offre, verbalement ou par écrit, et expliquez pourquoi vous valez ce que vous demandez.

  • Exprimez votre intérêt à travailler pour l’entreprise et à faire le travail.
  • Décrivez vos facteurs de différenciation, votre valeur et toute autre justification de votre contre-offre, et énumérez ce que vous voulez.

ÉTAPE 7 : Négociez votre offre d’emploi pour être gagnant-gagnant

Enfin, n’utilisez pas de tactiques musclées et ne cherchez pas à gagner ou à perdre. Il s’agit d’une transaction commerciale et les meilleurs accords commerciaux, les plus durables, sont des accords gagnant-gagnant.

Dans une négociation, vous et l’entreprise définissez les conditions de la transaction commerciale et vous cherchez tous deux à tirer le maximum d’avantages de l’accord final.

Faites preuve de créativité. N’oubliez pas que les différents éléments de votre offre proviennent de budgets différents. Il peut être plus facile pour eux d’accéder aux fonds d’un budget plutôt que d’un autre. De même, certains éléments de votre offre coûtent (plus ou moins) à l’entreprise, qui peut donc choisir de vous offrir un élément plutôt qu’un autre. Par exemple, vous offrir des produits, des services ou des options d’achat d’actions de l’entreprise peut être moins coûteux, euros pour euros, ou peut être soumis à un ensemble de règles différentes pour l’entreprise que vous offrir un salaire plus élevé.

Dans l'économie actuelle, où près de 3 cadres sur 5 changent d'emploi plus tôt que prévu, négocier une offre d'emploi est plus important que jamais

La négociation est en fait l’art d’influencer – dans ce cas, vous espérez qu’on vous propose une fourchette spécifique pour votre nouveau salaire et une augmentation spécifique pour votre nouveau titre et votre prime. En comprenant clairement le résultat souhaité, vous pouvez vous préparer correctement et communiquer ce résultat par une négociation efficace. Et en vous appuyant sur nos sept étapes pour créer votre stratégie de négociation, vous disposerez des outils nécessaires pour obtenir exactement ce que vous méritez : Une offre aussi proche de l’idéal que possible. 

Lorsque vous négociez votre prochaine offre d’emploi, ne vous contentez pas d’accepter la première offre que vous recevez.

PuissanceZ – Présente

Pierre-Arnaud Sy

MASTERCLASS

Carrière et bien-être !