fbpx
Blog Image

Les 3 principales raisons qui nous empêchent d’oser être nous-mêmes

  • On août 19, 2021

Les 3 principales raisons qui nous empêchent d’oser être nous-mêmes

Comment oser être SOI : d’après mon parcours et mon expérience

À la quarantaine, la vie m’a offert un double déclic

> Le premier déclic, lié à ma vie personnelle

Nous avons toujours le choix, mais il y’ a des choix que nous savons être des tournants dans nos vies. La vie peut nous faire prendre des chemins de traverses pour nous guider vers nos rêves, des chemins que nous n’aurions pas envisagés… Aller au bout de vos idées, donnez-vous les moyens de vos ambitions, mais restez ouvert à la possibilité qu’une rencontre, un élément, une opportunité inattendue se présente à vous. Je savais déjà, pour l’avoir vécu à 25 ans, qu’il ne fallait pas attendre de l’autre qu’il soit différent de ce qu’il est.

Le destin ne demande jamais l’étouffement et l’extinction de l’esprit. Au contraire, le destin est là pour nous obliger à éveiller l’esprit, à travailler avec l’esprit afin de nous créer une nouvelle destinée.

“Omraam Mikhael Aïvanhov”

La décision était difficile à prendre émotionnellement et moralement. J’avais peur de ne pas avoir pris la bonne décision. Je me suis comporté comme la nouvelle version de moi-même. Et cela m’a impliqué à prendre des décisions pour moi et ma nouvelle vie. Nous ne pouvons pas garder autour de nous des personnes, des situations ou des émotions négatives qui nous prennent énergie et nous ralentissent. Nous ne sommes pas responsables de toutes les personnes sur terre, mais nous sommes responsables de nos décisions. Avant d’obtenir ce que vous voulez, la vie teste votre volonté et votre courage. 

R1: décider

 Décision : se connaître assez pour engager des actions pour devenir soi-même

> Le second, lié à ma vie professionnelle

Lorsque votre carrière prend un tournant inattendu… ce n’est pas l’événement qui compte, c’est le sens qu’on lui donne : quoi que l’on vive… Un sentiment d’injustice et une très grosse émotion négative de colère à tout de suite monté en moi ! J’ai accueilli cette émotion négative de colère pour en faire un moteur, un propulseur. Sachez qu’une émotion se trouve là pour vous et pas contre vous. La simple idée qu’on ne « devrait pas » ressentir ce que l’on ressent est destructrice d’authenticité avec soi et l’entourage. Ne devenez pas esclave de vos émotions en focalisant votre esprit sur le négatif mais, aller vers le positif. La vie est une question de perspective et de point de vue. L’harmonie interne arrivera quand votre mental acceptera l’émotionnel et votre émotionnel acceptera votre mental.

R2: gérer ses émotions face aux enjeux

La puissance personnelle ou puissance atypique : confiance en SOI, affirmation, gestion de ses émotions et état d’esprit positif.

> La quête de sens

Je suis alors parti comme on part en aventure, pour aller à la rencontre de mon véritable moi. J’ai alors découvert que j’étais concerné par le sujet atypie. Cela m’a ouvert les yeux sur mon parcours, mon fonctionnement intellectuel et émotionnel.

Je me suis alors demandé ce que je voulais : poursuivre dans la même direction que ce que je faisais depuis des années ou prendre un chemin différent, et donc d’avoir la possibilité d’aider des gens. A suivi un cheminement sur : le pourquoi ? qui je suis ? qu’est ce qui me bloque ? Je dois faire de ma vie quelque chose de sensé, d’utile, de grand. J’aurais pu tout arrêter, car c’était la solution la plus simple et la plus rapide. J’en ai eu envie, mais mon état d’esprit m’a sauvé de l’abandon, car il était à la hauteur du résultat et réussite que je désirais. Mon esprit avait compris là où je voulais aller et il savait cela possible même si je ne voyais pas comment atteindre mon objectif. J’ai ainsi mis en mouvement seul, l’énergie du changement…

R3 : conscience

La réussite : se réaliser, faire ses preuves, être reconnu

J’ai fait le constat et je sais qu’en général, les dirigeants, cadres et décideurs que j’accompagne : manquent de temps, ont tendance à :

  • abattre des montagnes,
  • ont BEAUCOUP de mal à se mettre en priorité,
  • à investir du temps pour eux,
  • beaucoup frôlent le burnout,
  • se sentent en surcharge mentale, émotionnelle et/ou physique
  • et ils n’arrivent plus à savoir par quel bout (re)prendre leur destin en mains.

J’ai noté dans mon évolution et mon chemin, un maillon manquant le manque de personnalisation et de connaissance du sujet atypique couplé aux fonctions à enjeux du dirigeant ou cadre.

> Comment oser être soi ? Dans un premier temps seul, j’ai ensuite accéléré mon apprentissage grâce à l’expérience des autres.

De manière quasi innée, nous apprenons par mimétisme. C’est-à-dire en regardant les autres autour de nous, nous apprenons à parler, marcher, courir, rire, manger.. etc..

C’est le mode d’apprentissage d’un enfant. Il regarde, il échoue, et il recommence jusqu’à réussir. C’est comme cela que chacun d’entre nous a appris à parler, on écoute, on répète, on échoue, et on pratique jusqu’à réussir à parler.

À l’école, on nous apprend la théorie d’un métier, au lieu de nous mettre en contact direct avec des professionnels dans le secteur qui nous intéresse pour apprendre directement à leur contact, c’est la théorie qui va être enseignée… On ne vous apprend pas comment gérer ses émotions, trouver ses talents, développer ses points forts et comprendre sa singularité. À l’inverse, on nous dit de travailler nos points faibles dans les matières ou nous avons de mauvais résultats… Être leader dans l’alignement et sa singularité verticale, s’apprend directement au contact d’autres qui ont fait déjà réussi.

Cela permet de gagner du temps et de vous éviter bon nombre d’erreurs grâce à leur propre vécu. Trouver une personne qui a déjà réussi ce que vous voulez accomplir et qui vous guide par l’expérience à votre objectif.

Trouver la personne à qui poser vos questions car, rien ne remplace toute la richesse d’un accompagnement individuel, sécurisant et personnalisé. Votre temps est ce que vous avez de plus précieux : vous le donnez une fois et ne pouvez plus le rattraper. Soyez donc vigilant dans la manière dont vous le distribuez.

Je ne vous fais aucune promesse ici, j’ai un peu d’expérience…

Si vous êtes es encore la, c’est que vous devez être au bon endroit ou que vous vous posez déjà certaines questions sur vous actuellement.

Dans les deux cas, il y a un sûrement un problème…

Et ma passion, mon travail… 

C’est d’être avec vous pour que cela change, rien de plus.

À très vite.

Pierre-Arnaud SY

0 comments on Les 3 principales raisons qui nous empêchent d’oser être nous-mêmes